immobilier crise sanitaire

Acheter une Maison à Luynes Post Crise Sanitaire

Les acquéreurs potentiels d’une maison à Luynes ont-ils le moral ?

Vous souhaitez acheter une maison à Luynes ? Est-ce le bon moment ? Qu’en pensent les Français susceptibles de se lancer dans un projet immobilier ?

Mis à mal par les confinements de mars et d’octobre 2020, force est de constater que le moral des acquéreurs tient bon. S’ils nourrissent quelques doutes, notamment quant à l’obtention de leur prêt, les candidats à l’achat font tout de même preuve d’une grande résilience et restent globalement confiants dans la concrétisation de leurs projets immobiliers.
C’est ce qui ressort d’une enquête SeLoger réalisée avec Opinion Way auprès de plus de 5 000 porteurs d’un projet immobilier.

En clair, ils sont 40 % à estimer qu’en dépit de la crise sanitaire que nous traversons, le timing reste bon pour faire l’acquisition d’un logement. Quant aux vendeurs, ils sont 34 % à estimer que c’est le moment opportun de vendre leur bien.

Près de 4 acheteurs sur 10 parient sur une baisse des prix immobiliers

Selon une étude Seloger, 38 % des futurs acquéreurs anticipent un recul du prix de l’immobilier et 35 % des candidats à l’acquisition d’un logement prévoient même une baisse de plus de 10 %. Côté vendeurs, ils sont 35 % à s’attendre à ce que les biens immobiliers coûtent moins cher dans les six prochains mois.

À l’inverse, 34 % des acheteurs et 29 % des vendeurs prévoient une hausse des prix.

⅓ des acheteurs craignent de voir leur demande de prêt refusée

Même si les banques ont desserré les conditions d’accès au crédit immobilier, le nombre de refus bancaires est bien réel. Rien d’étonnant, donc, à ce que 32 % des acquéreurs potentiels se disent inquiets quant à l’aboutissement de leurs demandes de prêts immobiliers.

D’après l’étude SeLoger, 7 % des emprunteurs avouent même être « très inquiets ».

Bon à savoir : 17 % des emprunteurs feront appel à la solidarité familiale pour les aider à se constituer un apport et décrocher un prêt immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.