immobilier Lyon

Comment ne pas passer à côté d’une vente immobilière dans le Grand Lyon ?

Vous êtes mère célibataire ? Vous avez repéré un bien en vente qui vous plaît ? Alors, comment ne pas passer à côté d’une bonne affaire immobilière dans le Grand Lyon ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les dossiers de mères célibataires ne sont pas plus complexes à traiter par les banques. Ils sont étudiés comme tous les autres : la capacité d’emprunt est évaluée en fonction des revenus et des charges.

Mais dans le cas du dossier emprunteur d’une maman solo, la banque peut donc prendre en compte la pension alimentaire. 

« C’est très certainement notre conseil le plus important», indique Pierre Chapon, président du courtier Pretto. Si la séparation a lieu alors que les enfants sont jeunes, moins de 10 ans par exemple, la pension peut être déterminante dans le calcul du taux d’endettement.

A l’inverse, si la pension doit prendre fin à la majorité des enfants, et que ces derniers ont plus de 13 ans, alors la banque ne la comptera pas dans son calcul. Il faut donc étudier le projet d’achat le plus tôt possible.

Sinon, la solution, c’est le rachat de soulte … 

Le cas du rachat de soulte est souvent optimal pour les mamans solos : l’estimation de la valeur du bien est souvent assez favorable comparée à un bien du marché, et les économies sont importantes sur les frais de transaction (agence, notaire), mais aussi sur le déménagement.

Un projet est souvent faisable via un rachat de soulte même si l’endettement est assez juste : car un achat séparément, au prix de marché, avec des frais de transaction supérieurs rend souvent l’achat d’une grande surface impossible !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.