signature vente immobilière

Les délais de vente d’une maison dans le Grand Lyon sont de 44 jours !

Vous souhaitez acheter une maison dans le Grand Lyon ? Un conseil : soyez réactif sinon la maison de vos rêves pourrait vous passer sous le nez et atterrir dans l’escarcelle d’un autre acquéreur.
Faisons le point.
Jours fériés et autres ponts de mai n’ont en effet pas freiné les ardeurs des candidats à la propriété qui reviennent en force sur le marché, poussé en cela par le recul progressif des incertitudes quant à l’évolution sanitaire et économique du pays (accélération de la campagne de vaccination, efficacité des mesures de soutien, bonne tenue du marché de l’emploi…).

10 jours de moins qu’en début d’année pour concrétiser une transaction

Preuve s’il en est d’un marché à nouveau sous tension, les délais de vente connaissent une nette accélération.

Aujourd’hui, il faut compter en moyenne 10 jours de moins qu’en début d’année pour concrétiser une transaction. Et aucune des onze plus grandes villes de l’Hexagone (à l’exception peut-être de Paris qui conserve le même rythme) n’est épargnée par ce phénomène. 

Alors qu’ils ont raccourci depuis janvier de 7 jours à Rennes, 10 à Nice, 11 à Bordeaux et 12 à Toulouse, les délais de vente moyens ont littéralement fondu à Marseille, Nantes et Lille (-15 jours). Plus frappant encore, près de la moitié des grandes métropoles françaises ont vu leur délai de vente tomber autour des 42 jours (40 jours à Nantes, 41 à Strasbourg, 43 à Rennes, 44 à Lyon…).

Un niveau jamais atteint même en 2019 ; époque où le stock de candidats à la propriété était au plus haut. À titre de comparaison, il fallait en moyenne 65 jours en juin 2019 pour vendre un bien à Lille contre seulement 43 aujourd’hui.

Principale explication à cette véritable frénésie d’achat : le flot continu d’acquéreurs arrivant sur le marché depuis plusieurs mois.


O.D. / MySweetProd © Adobe Stock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.