« Penser que  » tout le monde négocie  » et afficher un prix trop élevé ». Voulez-vous connaître les erreurs à éviter ?!

  1. L’importance du positionnement prix

Une surestimation même faible et le délai de vente est multiplié par deux voire par trois, avec un prix de vente final inférieur au prix de l’estimation.  Les acheteurs potentiels penseront que « ce bien est invendable… », qu’il doit y avoir des vices cachés » …ou « qu’il continuera à baisser » …

Pour vendre votre bien immobilier aujourd’hui, il faut impérativement que vous soyez à prix marché.

Il est bien affiché au-dessus du prix marché reste à vendre plusieurs mois, année.

Un bien au prix souvent sans négociation et en moins d’un mois.

Un bien surestimé ne se vend pas, où se vend très longtemps après, en dessous du prix d’estimation.

  1. Baisser le prix « petit à petit »

En baissant trop lentement vous risquez d’être toujours au-dessus du prix du marché. Une baisse de moins de 10% du prix est inutile.

Une baisse doit permettre à des acheteurs qui n’avaient pas les moyens d’acheter votre bien lors du premier prix d’affichage de pouvoir l’acheter, vous toucherez donc de nouveaux acheteurs.

  1. Attendre le « Bon » acquéreur

Si votre bien est en vente depuis trois semaines, sans visite, il faut revoir votre prix de vente rapidement afin d’attirer des acheteurs ou déclencher une proposition d’un éventuel acquéreur qui surveillait votre bien.

« Votre annonce a touché 100% de son auditoire potentiel au bout de 15 jours, au-delà sa visibilité s’effondre. » 

Au bout de trois semaines, il y aura trois options, la première option vous aurez une offre au prix et vous allez-vous diriger vers un compromis tout va bien.

La deuxième option vous avez des visites, mais il n’a eu aucune offre, nous vous conseillons de baisser votre prix de vente de l’ordre de 5 %.

La troisième option vous n’avez eu aucune visite à ce moment-là il est clair que le prix auquel vous affichez votre bien est bien supérieur au marché nous vous conseillons d’effectuer un réajustement de ce prix dans minimum 10 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.